Jeudi 20 octobre 2011 4 20 /10 /Oct /2011 12:18

Jean-Pierre-Grasset-2-copie-1.jpg

Regard
sur le Pays basque des années 1990
1990 urtetako euskal kulturari
Behako bat                                                             
  Programme en pdf 

 

1990 urtetan, zinema zuzendari batek Parise uzten du ipar Euskal Herrian kokatzeko. Gizona entzule bezain kuriosa da. Herri bat eta kultura bat bere osotasun deskubrituko ditu eta bere ofizioa hemen segitzea erabki du. « Lokarri » izeneko bere azken luze metraia egin aintzin, Jean-Pierre Grasset-ek 4 dokumentario ere eginen ditu, musika, kantua, sorkuntza aipatuz.


Nous sommes dans les années 1990, un cinéaste quitte Paris pour s'installer en Pays Basque. L'homme est curieux et à l'écoute. Il vient pour tourner un long métrage, dont le Pays basque aurait du être le décor... Il découvre un pays, une culture, des hommes et des femmes avec qui il poursuit ici son travail de réalisateur.
Avant la réalisation de ce qui sera son dernier long métrage - "Lokarri" -, Jean-Pierre Grasset tourne de 1998 à 2000 quatre documentaires sur la musique, le chant et la création en Pays Basque réalisées avec des équipes locales.


Jean-Pierre Grasset nous a quitté prématurément en 2001 après avoir achevé son dernier long métrage LOKARRI, une œuvre de fiction au cœur de la société basque.
Paxkal Indo, qui a été de toutes ses aventures en Pays Basque, a voulu en 2011 marquer cet anniversaire en redonnant à voir une partie de ce travail, auquel il a lui-même collaboré. L'Espace Culturel Arts et Sciences des grottes d'Isturitz et Oxocelhaya a tenu à s'associer à ce projet car Jean-Pierre Grasset a aussi "imprimé sa trace" dans la grotte : par sa sensibilité et son écoute il a fait renaître le "souffle" de la grotte pour nous le restituer à l'image.
Grasset-Bat-Bi--4-.jpg 

Jean-Mixel Bedaxagar et Paxkal Indo lors du tournage dans la grotte.


En projetant ces quatre films, le projet n'est pas seulement de se replonger dans l'histoire de la musique, de la chanson, du rock basque, il est aussi de prendre le prétexte de l'histoire pour s'interroger sur le "souffle"  actuel de la création musicale en Pays basque. "Hatsa"…

Les films et les soirées :

Ravel : Zazpiak Bat   -   Bat Bi Euskal Rocka bizi ote da ?  -  Hatsa, le souffle de la création  -    Ama, la force du chant en Soule -

Chaque projection est suivie d'une discussion ou d'un temps de spectacle.
   Grasset-Ravel1.jpg

Une image du film Zazpiak Bat


Nos partenaires qui ont choisi d'accueillir ces projections sont la Médiathèque Municipale Pierre Espil, le Gaztexe Ttattola et le Cinéma Haritz-Barne d'Hasparren, ainsi que le Musée Basque de Bayonne.    Programme en pdf 

 

Aldudarrak bideo-Kanaldude co-organise une des soirées : Bat Bi Euskal rocka ote bizi da ? avec son émission "leihotik" diffusée en direct sur internet

Par Espace Culturel Arts et Sciences
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés